Parti Socialiste d'Oullins
Parti Socialiste d'Oullins

Conseil municipal du 19 septembre 2013 Intervention de Jean-Louis UBAUD sur la réactualisation et l’extension du stationnement payant dans le centre-ville

Cette délibération sur l’extension du parking payant amène à plusieurs remarques, d’abord l’une d’ordre général :

Depuis plusieurs années vous annoncez un nouveau plan de circulation pour Oullins, vous ne cachez pas que les études sont terminées depuis un certain temps et pourtant rien d’annoncé, rien de transparent.

Lors du lancement du projet de la Grande rue, nous nous étions étonnés que cette réalisation soit totalement déconnectée de ce plan de circulation, que cette absence de cohérence globale, de projet construit dans une approche large ne se fasse pas jour. Manque  de vision d’ensemble ou vision d’ensemble cachée ? Nous ne le savons pas, vous certainement que si.

Puis voilà maintenant une nouvelle, une énième organisation du stationnement, vaguement reliée à la réfection de la grande rue achevée, mais toujours pas reliée à une vision des déplacements dans la ville.

La politique du morcellement pour ne pas dire de la dispersion de la réflexion reste votre choix, alors que chacun sait en responsabilité qu’il n’y pas de politique de mobilité efficace sans vision d’ensemble, sans complémentarité des choix et des moyens, sans multimodalité et intermodalité.

Tout le monde le sait sauf le maire sortant d’Oullins qui lui s’entête à traiter séparément la grande rue dess autres rues de la ville et le stationnement en dehors du plan de circulation.

A moins que, et c’est peut-être là que ce cache l’explication, que vous réserviez la toujours délicate annonce de votre plan de circulation pour après les élections municipales si pour une raison ou une autre vous deviez être réélu. Il est vrai que l’on fait toujours des mécontents avec la mise en place d’un plan de circulation et qu’il faut du courage politique pour le dévoiler maintenant.

Second point : vos propositions pour le stationnement. D’abord une grande satisfaction : je vous invite à relire les débats en conseil municipal où nous vous indiquions que la gratuité de 20 minutes était trop courte pour permettre aux clients de faire leurs achats dans les commerces oullinois. A l’époque, fidèle à vous-même, vous ne vouliez rien entendre, puis maintenant vous êtes tout fier d’annoncer que la gratuité a 45 minutes. Comme vous avez omis de rappeler qui était à l’origine de cela, je vais le faire pour vous : c’est nous, là, ici sur ces bancs.

La priorité en matière de stationnement est de libérer les places de parking occupées par du stationnement ventouse qui rend impossible la nécessaire rotation des voitures dans la journée sur nos parkings et dans nos rues. Nous sommes bien d’accord.

Mais que proposez vous ? : augmenter les tarifs, limiter le temps de stationnement, créer deux zones tarifaires et un tarif riverain.

Comme dans bien des domaines, il y a le Ying et Yang, sauf qu’avec vous c’est toujours la partie noire avec le tout petit point blanc qui a votre préférence, alors que l’inverse est souvent à portée de main.

Augmenter les tarifs ne changera rien à la rotation des véhicules, il faut avoir la sincérité de le dire. Limiter le temps de stationnement, pourquoi pas, mais il fallait choisir la bonne solution pour cela : la zone bleue, au moins sur  votre zone numéro 2. Créer un tarif riverain, mais le faire vraiment, pas à travers un système compliqué où les habitants de la zone 1 pourront s’abonner seulement dans la zone 2.

Il fallait aussi prendre à bras le corps la problématique des parkings souterrains toujours massivement sous utilisés, repenser  les horaires et condition d’accès, offrir aux habitants des conditions tarifaires attrayantes. Vous ne faites rien à ce niveau, vous laissez vides des parkings qui furent très coûteux à la construction, ce qui constitue une réelle faute alors que la priorité est de libérer la ville d’un stationnement de surface congestionné qui pénalise l’ l’attractivité de notre commune, le commerce et les commerçants eux-mêmes qui, faute de solutions mises en place par la municipalité, sont contraints d’occuper des places qui font défaut à leurs clients. Une aberration !

Délaisser le sujet des parkings souterrains inoccupés est une erreur majeure, car elle porte en son sein une large part de résolution de la problématique du stationnement à Oullins.

Nous sommes conscients qu’il n’est plus possible de laisser plus longtemps se dégrader la situation du stationnement à Oullins et que des mesures s’imposent. Votre nouvelle proposition n’apportera pas plus de solution efficace et durable que les précédentes, on le voit par votre approche morcelée de la problématique.

Notre abstention sur cette délibération porte deux messages :

Oui, il faut agir pour apporter une solution globale au fléau du stationnement devenu impossible dans le centre ville/

Non, vos nouvelles propositions ne règleront pas la situation, de réelles solutions existent, nous venons de les évoquer, et ne manquerons pas de les détailler prochainement.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :