Parti Socialiste d'Oullins

Les élections en Baden Württemberg en mars prochain

0 commentaire Le par

Nos voisins et partenaires Outre Rhin du Baden-Württemberg (région allemande partenaire de Rhône Alpes dans le cadre des 4 moteurs pour l’Europe) entrent en campagne et le SPD fonde de bons espoirs sur la présidence SPD du parlement en mars prochain. Lors de leur visite au Kreisverband SPD d’Esslingen, le week-end du 3 octobre dernier, Jacky Darne, premier secrétaire fédéral PS du Rhône , et Joëlle Séchaud, membre du bureau fédéral, ont mesuré combien les axes de campagne de nos deux partis, le SPD et le PS,  se rejoignent : L’éducation, la politique industrielle au service des énergies renouvelables, la gouvernance dans une société plurielle

Tandis que le système éducatif allemand a montré par l’étude PISA combien il était inégalitaire et combien les enfants issus de l’immigration se trouvaient défavorisés, le SPD défend une réforme structurelle du système éducatif allemand, préconisant la création d’un collège pour tous jusqu’à la 10ème classe et celle d’un examen commun le «Mittlere Reife » avant l’orientation en lycée ou vers une école professionnelle.  Le  débat sur l’école décide de l’avenir des territoires allemands car la plupart des 1100 communes en Baden-Württemberg sont de petite et moyenne taille et la baisse de la démographie entraine un manque d’effectifs scolaires dans nombre de communes, où ne se maintiennent pas les lycées, mais où on ne trouve plus que les écoles fréquentées par les élèves en difficultés, les « Hauptschulen », dans lesquelles les années d’étude sont moins importantes. En donnant à ces écoles la possibilité de conduire les jeunes jusqu’à la 10ème classe et de les préparer à cet examen commun, l’attractivité des communes et leur qualité de vie s’en trouveront relancées. Tel est l’enjeu que se fixe le SPD qui veut aussi introduire l’école à plein temps pour mieux accompagner les élèves en difficultés et faire émerger les talents des plus doués, et supprimer les droits d’inscription à l’université de l’ordre de 500€ par semestre.

Le second axe de campagne du SPD sera l’économie et le devoir de promouvoir l’industrie du land, représentée par l’automobile et la métallurgie, comme celui de soutenir les nombreuses PME, épine dorsale de l industrie en BW, créatrice d’emplois. L’enjeu est alors pour le SPD de refonder l’automobile en inventant et en construisant les moteurs de demain. Soutenir les technologies et les mettre au service des énergies renouvelables.

Enfin, le SPD s’appuiera sur un troisième axe de campagne : moderniser la société en proposant aux citoyens une nouvelle forme de gouvernement, où ils puissent bénéficier d’une implication dans la prise de décision. Le Baden Württemberg est prêt à ce changement et la droite conservatrice, la CDU, n’a pas su s’adapter à cette dynamique. L’exemple du projet de gare « Stuttgart 21 » où la CDU impose sans concertation et méprise les initiatives citoyennes de contestaion en est l’exemple le plus actuel.

Soyez le premier à commenter cet article

commentez...

Sur le même thème, lire aussi :

Le parti socialiste oullinois adresse au nom de tous ses adhérents ses plus chaleureuses félicitations à Otmar HEIRICH, maire SPD de Nürtingen, réélu dimanche dernier 23 octobre 2011. Durant ses
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :